Jeudi 08-12-2022
Rechercher un article
   
   
 
Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez-nous
 
Nation  
 
 
 
Marché pétrolier Les cours regagnent leur hausse
 
 
Mise à jour : 29-09-2022
 
Les prix du pétrole ont rebondi mardi, soutenu par des informations de l'agence Reuters indiquant que la Russie pourrait proposer à l'alliance Opep+ une baisse de sa production mondiale d'un million de barils par jour.
En effet, l'alliance Opep+ qui célèbre le sixième anniversaire de l'adoption de l'Accord historique d'Alger se réunira le 5 octobre prochain pour déterminer le niveau de production du cartel et de ses partenaires en novembre. 
Cependant, l'annonce de fuites dans les deux gazoducs européens Nord Stream, dues à un sabotage selon le Danemark, ce qui fait craindre que la crise énergétique n'entre dans une nouvelle phase.
Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a gagné 2,62 % à 86,27 dollars à Londres.
Tandis qu'à New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour la même livraison gagnait 2,33% à 78,50 dollars. Lundi, le WTI a terminé à son niveau de clôture le plus bas depuis la première session de l'année, le 3 janvier.
Les deux gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 reliant la Russie à l'Allemagne sous la mer Baltique ont été touchés par d'importantes fuites, précédées d'explosions, près de l'île danoise de Bornholm.
Les pertes gigantesques ont été attribuées par le Danemark à des "actes délibérés".
Les trois grandes fuites identifiées depuis lundi près de l'île sont visibles depuis la surface, provoquant des bulles pouvant atteindre un kilomètre de diamètre, a indiqué l'armée danoise dans un communiqué accompagné d'images époustouflantes.
"L'opinion des autorités est qu'il s'agit d'actes délibérés. Nous ne parlons pas d'un accident", a déclaré la Première ministre danoise Mette Frederiksen lors d'une conférence de presse, sans désigner un suspect en particulier.
L'argument est la profondeur des eaux et aussi le fait que les trous par lesquels le gaz s'échappe sont "trop grands" pour être dus à un accident.
Le gouvernement danois estime que les fuites dans les canalisations, qui ne sont pas opérationnelles en raison de la guerre en Ukraine bien qu'elles soient pleines de gaz, pourraient durer "au moins une semaine", jusqu'à épuisement du méthane, a indiqué le ministre de l'Energie et du Climat. , Dan Jørgensen, qui a désigné les "détonations" comme la cause de ce qui s'est passé. "C'est très inquiétant pour le marché" même si les pipelines ne fonctionnaient pas, a déclaré Stephen Schork, analyste auteur du rapport Schork.
Nord Steam 2 n'a jamais été en service et Nord Stream 1, qui fournissait la majeure partie de l'approvisionnement en gaz de l'Europe depuis la Russie,
Le TTF néerlandais, référence du marché européen du gaz naturel, a augmenté de plus de 19% à 208 euros par mégawattheure (MWh).
 
L'Opep célèbre le 6éme anniversaire de l'Accord historique d'Alger
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a célébré hier le sixième anniversaire de l'adoption de l'Accord historique d'Alger, conclu lors de la 170e réunion de la Conférence de l'Organisation, tenue le 28 septembre 2016 à Alger.
"Il y a six ans, la Conférence de l'Opep a tenu sa 170e réunion extraordinaire dans la capitale algérienne pour discuter de l'évolution du marché pétrolier et des moyens délibérés pour remédier au grave déséquilibre du marché. Parmi les principales décisions prises figurait la création d'un comité de haut niveau chargé d'élaborer un cadre de consultations entre les pays de l'Opep et les pays producteurs de pétrole non membres de l'Opep", a indiqué hier l'Organisation sur son site web. Ces décisions "cruciales"  ont finalement conduit à la signature de l'Accord de Vienne lors de la 171e réunion de la Conférence de l'Opep , le 30 novembre 2016 et de la Déclaration de coopération" (DoC) historique, entre l'Opep et les pays non membres de l'Opep (l'OPEP+), le 10 décembre de la même année à Vienne, en Autriche, rappelle l'Organisation. Cité dans le communiqué , le secrétaire général de l'Opep, Haitham Al Ghais, estime que la signature de l'accord d'Alger marquait "un moment important dans l'histoire de l'industrie pétrolière mondiale, car elle a jeté les bases de ce qui est devenu plus tard un cadre sans précédent de coopération entre les pays membres de l'Opep et les pays producteurs de pétrole non membres de l'Opep , connu sous le nom de +Déclaration de coopération+".
" Grâce à nos efforts collectifs, les 23 pays participant à la DoC ont soutenu, ensemble, la stabilité du marché pétrolier dans l'intérêt de tous les producteurs, consommateurs, investisseurs et de l'économie mondiale dans son ensemble pendant près de six ans. Il ne fait aucun doute que nous serions dans une situation différente sans les décisions décisives prises à Alger en 2016 ", a ajouté le secrétaire général.
Plus tôt ce mois, l'Organisation a célébré le 62e anniversaire depuis sa fondation en 1960 à Baghdad (Irak) , par les cinq membres fondateurs à savoir l'Iran, l'Irak, le Koweït, l'Arabie saoudite et le Venezuela. Actuellement, l'Organisation est composée de 13 pays membres.
Hamza B.
 
Imprimer Envoyer cet article
 
 
Lire aussi les articles de la même rubrique:
 
Réussir la transition énergétique Plusieurs actions engagées en la matière
 
 
Afin de réussir la transition et arriver à une meilleure sécurité énergétique, le gouvernement a engagé sur ...
Voir détail
   
A travers une nouvelle réflexion Impératif de repenser le tourisme dans le contexte actuel
 
Au mois de mars 2020, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a mis en avant l'impérative réalisation d'un " véritable ...
Voir détail
   
 
 
Maroc Rejet de la demande de remise en liberté de l'ancien ministre Mohamed Ziane
Lever le gel sur 301 projets en 2022
Start-up/coopération continentale Adoption d'une feuille de route africaine constitutive
L'Algérie nouvelle sous la conduite du Président Tebboune Une expérience pionnière de démocratie
Plafonnement du prix du pétrole Russe Un risque majeur sur l'équilibre du marché mondial
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
  Edition en PDF
   
    Les rubriques
  Nation
  Regions
  Energie
  Reportage
  Culturelle
  Finance
  Focus
  Emploi
  Agriculture
  Multimedia
  Post Scriptum
  Conjoncture
  Zoom
  Internationnal
  Tendances et marches
  Maghreb
  Sport
  Afrique
  Sant
   Débats
  Idees
  Analyses
  Contribution
  Documents
  
 
 
 
 
 
 
votant(s)| Oui: , Non:
 
 Oui Non
 
ENERGIE
Brent Londres 49,020   $/baril
WTI New York 42,250   $/baril
 
Devise Achat Vente
Dollar 113.4969 113.5119
Euro 132.7914 132.8657
Livre 150.6463 150.6862
Yen (100) 100.3332 100.3908
SAR 30.2626 30.2690
KWD 375.3204 375.7428
AED 30.8953 30.9078
 
 
 
SARL MPE
Maison de la presse Safir Abdelkader
Kouba, Alger Algerie
Administration :TEL+213 023 70 94 94
Rédaction        :TEL+213 023 70 94 61
                         TEL+21321 23 44 54
                   
  Qui sommes-nous? Abonnement Archives Publicité Contactez nous